Qui a besoin d’un Visa Schengen?


Après la signature de la convention de Schengen au Luxembourg en 1990, parmi les 22 États membres de l’Union européenne et les 4 États membres de l’AELE, le concept de libre circulation n’a commencé à être mis en œuvre qu’après 5 ans, permettant à la population des certains pays membres de voyager librement et de démarrer une vie dans l’un des pays.

L’espace Schengen couvre de nos jours la plupart des pays européens avec une exception faite pour le Royaume-Uni et les pays qui vont bientôt faire partie de cet accord comme la Roumanie, la Bulgarie, la Croatie, Chypre et l’Irlande. Bien que n’étant pas membres de l’Union européenne, les pays suivants comme la Norvège, l’Islande, la Suisse et le Lichtenstein font également partie de l’espace Schengen en profitant de la même politique de liberté de mouvement que les autres.

Advertisements

En cas de menaces individuelles, sans distinction de nationalité, les autorités compétentes sont enclines à procéder à un contrôle de police à n’importe quelle zone frontalière ou frontière internationale mais elles ne sont pas équivalentes à des vérifications de contrôle aux frontières. Sinon, toute personne indépendamment de sa nationalité (toujours un citoyen des pays membres de l’espace Schengen) est capable de traverser les frontières internationales sans contrôles aux frontières.

Toutefois, en ce qui concerne les non-membres de l’espace Schengen, un visa est obligatoire pour entrer dans l’espace Schengen pour certains pays. Les pays dont les citoyens doivent obtenir un visa Schengen pour entrer dans l’un de ses pays membres sont énumérés dans la section suivante.

Afghanistan Guinée Pérou
Algérie Guinée-Bissau Philippines
Angola Guyane Qatar
Arménie Haïti Russie
Azerbaïdjan Inde Rwanda
Bahreïn Indonésie Samoa
Bangladesh Iran Sao Tomé-et-Principe
Biélorussie Iraq Arabie Saoudite
Bélize Jamaïque Sénégal
Bénin Jordanie Sierra Leone
Bhoutan Kazakhstan Îles Salomon
Bolivie Kenya Somalie
Botswana Kiribati Afrique du Sud
Burkina Faso Kuwait Sri Lanka
Birmanie/Myanmar Kirghizistan Sainte Lucie
Burundi Laos Saint-Vincent-et-les-Grenadines
Cambodge Liban Soudan
Cameroun Lesotho Suriname
Cap-Vert Libéria Swaziland
République centrafricaine Lybie Syrie
Tchad Madagascar Tadjikistan
Chine Malawi Tanzanie
Colombie Maldives Thaïlande
Comores Mali Timor-Leste
Congo Îles Marshall Togo
Côte D’ivoire Mauritanie Tonga
Cuba Micronésie Trinité-et-Tobago
République Démocratique du Congo Moldavie Tunisie
Djibouti Mongolie Turquie
Dominique Maroc Turkménistan
République Dominicaine Mozambique Tuvalu
Équateur Namibie Ouganda
Egypte Nauru Ukraine
Guinée équatoriale Népal Émirats arabes unis
Érythrée Niger Ouzbékistan
Éthiopie Nigéria Vanuatu
Fidji Corée du Nord Vietnam
Gabon Mariannes du Nord Yémen
Gambie Oman Zambie
Géorgie Pakistan Zimbabwe
Ghana Palaos Kosova
Grenade Papouasie-Nouvelle-Guinée

 

Toutefois, il y a toujours des exceptions à toutes les règles comme la liste des pays qui n’ont pas besoin de visa pour entrer dans l’espace Schengen, même sans faire partie de l’accord lui-même. Ces pays sont répertoriés comme suit.

  • Albanie
  • Andorre
  • Argentine
  • Australie
  • Bermudes
  • Brésil
  • Brunei
  • Bulgarie
  • Canada
  • Chili
  • Colombie
  • Costa Rica
  • Chypre
  • El Salvador
  • Grèce
  • Guatemala
  • Honduras
  • Islande
  • Irlande
  • Israël
  • Japon
  • Macao
  • Macédoine
  • Malaisie
  • Mexique
  • Moldavie (L’exemption de visa s’applique uniquement aux détenteurs de passeports biométriques)
  • Monaco
  • Monténégro
  • Nouvelle-Zélande (Y compris les Îles Cook, Niue, Tokelau)
  • Nicaragua
  • Panama
  • Paraguay
  • Roumanie
  • Saint-Marin
  • Serbie
  • Singapour
  • Corée du Sud
  • Suisse
  • Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord
  • États-Unis d’Amériques (y compris les Îles Vierges des États-Unis, Samoa Américaines, Guam, Porto Rico)
  • Uruguay
  • Vatican
  • Venezuela

Les citoyens des pays de l’espace Schengen ainsi que les citoyens des pays qui ne nécessitent pas de visa pour entrer dans l’espace Schengen ne sont pas toutefois autorisés à résider dans la destination de voyage pendant le temps souhaité sans autre autorisation légale. Le nombre de jours autorisés à séjourner dans l’un des pays de l’espace Schengen ne dépasse pas 90 jours / trois mois tous les six ans sans raisons de voyage. En outre, vous devez garder à l’esprit que le fait que vous êtes en mesure d’obtenir un visa Schengen pour entrer et séjourner pour une certaine période dans un espace Schengen ne s’applique pas pour travailler ou étudier dans ce pays.

En même temps, il y a des pays dont les citoyens ont besoin aussi d’un visa de transit aéroportuaire afin de changer d’avion dans un aéroport d’un pays de l’espace Schengen. La liste des pays qui sont soumis au visa de transit aéroportuaire dans l’espace Schengen sont les suivants :

Advertisements

  • Afghanistan
  • Bangladesh
  • Congo (Rd)
  • Érythrée
  • Ethiopie
  • Ghana
  • Iran
  • Iraq
  • Nigeria
  • Pakistan
  • Somalie
  • Sri Lanka

Il y a cependant des exceptions concernant le visa de transit aéroportuaire pour certains individus. Dans le cas des conditions suivantes, les ressortissants des pays mentionnés ci-dessus ne sont pas obligés d’obtenir un visa de transit aéroportuaire :

  • Si la personne est titulaire d’un permis de séjour d’un pays membre de Schengen, un visa Schengen valide pour des séjours courts ou de longs séjours.
  • Si la personne est titulaire d’un permis de séjour de pays tels que, l’Andorre, le Canada, le Japon, Saint-Marin ou les États-Unis qui garantit la résidence les personnes n’importe où.
  • Si la personne est titulaire d’un visa Schengen valide ou d’un visa valide pour entrer dans l’un des pays de l’AELE ainsi que le Canada, le Japon ou les États-Unis, même si elle est de retour de ces pays après avoir utilisé ce visa.
  • Si la personne est un membre de la famille du citoyen de l’UE (de la famille proche uniquement)
  • Si la personne est titulaire d’un passeport diplomatique.

Si vous êtes un membre de la famille d’un citoyen de l’UE / EEE, ceci ne signifie pas nécessairement que vous n’aurez pas besoin d’un visa pour entrer dans l’espace Schengen. Cela signifie uniquement que les procédures relatives à l’obtention d’un visa seront allégées et plus rapides. Pourtant, pour que ceci s’applique, vous devez répondre à certaines normes telles que :

  • Vous devez être un membre de premier degré de la famille du citoyen de l’UE / EEE (mari ou enfant de moins de 21ans).
  • Vous devez rejoindre le citoyen de l’UE / EEE dans la destination de voyage ou le pays de résidence dans l’espace Schengen et avoir une preuve.

Dans le cas des citoyens ayant plus d’une nationalité, les exigences de visa dépendent du passeport utilisé pour le voyage. Si vous avez choisi de voyager avec un passeport d’une nationalité qui exige un visa obligatoire, vous devrez en obtenir un, même si vous êtes en possession d’un passeport de l’un des pays membres de l’espace Schengen, mais que vous n’êtes pas prêt à l’utiliser pour une raison quelconque.

Si vous êtes titulaire d’un visa D qui vous permet non seulement d’entrer dans un espace Schengen, mais aussi d’y vivre pendant une certaine période de temps, titulaire d’un permis de séjour dans le pays en question, vous avez le droit de visiter tous les pays de l’espace Schengen dans un délai de 90 jours tous les 6 mois. Comme on peut le voire dans la section suivante, pour obtenir un visa D, vous devez avoir une raison légitime.